Bienvenue à bord

Notre mission est d’inspirer tout le monde à lever ses voiles et à vivre sa vie pleinement.

La marque Sperry est né
de la volonté de profiter des possibilités illimitées de la mer sans limites. Nous fabriquons les outils nécessaires aux moments inoubliables de la vie — sur l’eau, hors de l’eau et près de l’eau.

L’HISTOIRE D’UNE MARQUE EMBLÉMATIQUE

Sperry est issu de la volonté d’un homme, de son refus de laisser les ponts de navire glissants faire obstacle à sa passion pour la haute mer. Porter des Sperrys, c’est refuser d’attendre pour la vie et de saisir plutôt la possibilité de ce qui pourrait être, de prendre plaisir à découvrir ce qui nous attend à chaque tournant et après chaque vague. Vous pouvez toujours compter sur ces chaussures classiques, durables et éternelles. Elles sont conçues pour être portées.

1934 Homme à la mer !

Tard un soir à Long Island Sound, Sperry est glissé sur le pont de son voilier, le Sirocco, et est tombé à l’eau. En remontant sur son bateau, il eut l’idée qui lancerait toute une entreprise : une chaussure conçue spécialement pour que celui qui le porte puisse se tenir fermement debout, même sur des surfaces mouillées ou glissantes.

1935 DE LA NÉCESSITÉ NAÎT L’INVENTION

Résolu à créer une chaussure antidérapante, Sperry s’inspire de la texture naturelle des coussinets de son épagneul cocker, Prince, qui ne semblait jamais glisser, même pas sur la glace. Il découpa des motifs de rainures dans une semelle en caoutchouc naturel et colla le caoutchouc découpé à la main au bas d’une vieille paire d’espadrilles en toile. C’est ainsi que la première chaussure nautique antidérapante au monde vit le jour.

« UN PONT MOUILLÉ, C’ÉTAIT SACRÉMENT DANGEREUX. » - PAUL SPERRY

1935 LE PROTOTYPE

Sperry fabrique la Circular Vamp Oxford en toile, ou CVO en abrégé. Elle est dotée d’une doublure en coton à séchage rapide. La semelle en caoutchouc blanc, qui comportait des rainures en motif à chevron (appelées entailles) est attachée par moyen d’une nouvelle méthode de thermoscellage (appelée vulcanisation) et ne laisse aucune marque sur le pont d’un bateau. Adorée sur le coup par les plaisanciers partout au pays, cette semelle devient un élément distinctif des chaussures Sperry.

LES PLAISANCIERS MONTENT À BORD

Sperry envoie une lettre aux autres 500 membres du Cruising Club of America pour solliciter leurs commentaires par rapport au développement de sa chaussure nautique antidérapante. Il est surpris de recevoir 497 réponses et, du même coup, 497 commandes de chaussures ! Sperry est convaincu d’être sur la bonne piste.

1936 Un ami le
CONTACTE

Paul reçoit une commande immense de son vieil ami Frank Howard de Abercrombie & Fitch.

1937 LA TOP-SIDER

Sperry donne suite à sa chassure nautique originale (qui comporte une tige en toile et une semelle en caoutchouc) par la création d’une version en cuir. Fabriquée à partir de cuir tanné que l’eau salée ne corrode pas, cette chaussure est la première à utiliser la couture classique des embouts de mocassins ainsi que le laçage de selle, conception dans laquelle les lacets entourent la cheville pour reserrer le bracelet. La chaussure Sperry emblématique, la Authentic Original Top-Sider, ou A/O, est aujourd’hui synonyme du terme « chaussure nautique » et utilise toujours cette même conception.

1937 UN PARTENAIRE INATTENDU

Sperry conclu un marché avec une entreprise de caoutchouc à Boston (Converse) pour produire des semelles lisses qu’il entaillerait lui-même, en se servant de la machine qu’il avait créé à cet effet.

1939 BREVETÉES

Le 14 novembre 1939 : Sperry reçoit le brevet américain 117585 pour sa semelle antidérapante. Il propose d’abord le brevet au United States Rubber Company de Connecticut. L’entreprise refuse son offre parce que les semelles entaillées feraient que les chaussures coûteraient très chères.

1940 EFFORT DE GUERRE

Le département de la guerre des États-Unis désigne la Sperry Top-Sider en tant que chaussure officielle de la marine américaine et négocie le droit de les fabriquer pour les marins. Elles deviennent alors les chaussures officielles de l’uniforme informelle de la United States Naval Academy.

Les « Top-Sider Sailors » (marins Top-Sider) appellent le pont supérieur d’un navire le « topside », et donc ce nom convient parfaitement à des chaussures qui leur permettent de rester « topside » sans tomber à l’eau.

En 1940, alors que la distribution à l’échelle nationale et même mondiale est bien établie, M. Sperry vend les brevets et l’entreprise florissante à la US Rubber Company, maintenant devenue Uniroyal. Le nom officiel de la marque devient Sperry Top-Sider Footwear.

1946 PAS QUE POUR LA VOILE

Alors que la guerre prenait fin et que les forces armées commandaient moins de chaussures, les Top-Siders sont de nouveau offertes à des fins d’usage civil. De nouveaux modèles virent le jour, et la Top-Sider débarqua et fut portée pour des activités récréatives, ainsi que sur les cours de tennis et dans le monde industriel.

1960s EMBLÉMATIQUE

La CVO en toile se trouve un créneau en tant que chaussure de tennis et accessoire incontournable du look surfer.

1968 LANCER UNE MODE

Newport Daily News signale que les chaussures Sperry ont commencé à être en vogue à New Bedford, CT.

« Les jeunes de la Nouvelle-Angleterre ont introduit les chaussures dans les écoles ailleurs et le phénomène s’est propagé. » - NEWPORT DAILY NEWS

1977 UNE PHOTO EMBLÉMATIQUE

Lors du déjeuner du New York Yacht Club, on a rendu hommage à Paul Sperry en lui présentant une peinture à l’huile qui le montre en tant que plaisancier des années 1930, tenant les chaussures nautiques qu’il a inventées.

1980 STYLE BCBG

The Official Preppy Handbook (manuel officiel du style BCBG) de Lisa Birnbach confirme le statut de Sperry comme emblème du style américain. Elle écrit, « La chaussure nautique classique, dont l’imitation est maintenant largement répandue. Les chaussures Sperry comportent des entailles ondulées ultra minces qui offrent une adhérence supérieure sur les ponts de navire mouillés. »

« QUAND ON CHERCHE À DÉTERMINER SI VOUS ÊTES BCBG, LA PREMIÈRE CHOSE QU’ON REGARDE, CE SONT VOS CHAUSSURES. » - THE OFFICIAL PREPPY HANDBOOK

1982 ADIEU

Paul Sperry est décédé à l’âge de 87 ans, prouvant encore une fois ce qu’il avait déjà établi de nombreuses fois au fil des ans : qu’il était un loup de mer tenace et persévérant.

1985 50 ANS DE SPERRY

Sperry célèbre son 50e anniversaire en lançant la TS-50, un modèle créé spécialement pour offrir une performance exceptionelle. Elle est faite en cuir stylé à l’huile et comporte des semelles intérieures en mousse et une semelle extérieure conçue pour offrir une meilleure adhérence aux surfaces mouillées.

1987 LE CHAMPION DES MERS

Dennis Conner remporte la Coupe de l’America et devient un ambassadeur de Sperry. Sperry devient le commanditaire officiel de chaussures de la Coupe de l’America ainsi que le commanditaire officiel de l’équipe olympique de voile des États-Unis pendant plusieurs années.